Le flou qui entoure le concept d’IA entraine un retard à l’adoption et un taux d’échec élevé des projets. Pourtant les bénéfices attendus sont alléchants. Vous voulez intégrer l’IA dans vos process ? Formez vos collaborateurs ! 

L’Intelligence Artificielle, la Data Science, des concepts mal compris

L’IA est un terme difficile à définir (voir notre article à ce sujet : Qu’est-ce que l’Intelligence Artificielle ? Définitions). Cela entraine un gros flou autour de ce concept et de nombreuses incompréhensions. 

Ainsi, les médias nous font peur en insistant sur l’IA forte ou généralisée (AGI pour Artificial Generalized Intelligence) et en laissant la parole à certains gourous médiatiques qui se plaisent à fantasmer sur la fin de l’humanité. On ne peut que regretter cette démarche qui ne favorise pas du tout l’adoption de cette nouvelle technologie alors qu’elle est d’une part vecteur de croissance et de compétitivité, et d’autre part une aide précieuse pour faire des progrès en médecine, en développement durable, ou pour remplacer certains emplois aliénants.  

Mais les médias ne sont pas les seuls fautifs, nombreuses start-up profitent de la “hype” et du flou autour de l’IA : 40% des startups européennes indiquant faire de l’IA n’en font en réalité pas du tout ! Cela leur permet juste d’attirer plus de financement. 

A cela s’ajoutent les discours de grands vendeurs de solutions techniques qui, en simplifiant leur discours de vente, font croire que l’IA est accessible à tout un chacun.  

Que dire enfin des data scientists ? Depuis que ce métier a été élu job le plus sexy du 21ème siècle par Harvard Business Review, nombreux sont ceux qui se revendiquent Data Scientists car ils ont des notions de maths et de Python et réalisé quelques MOOCs. Il faut pourtant bien se rendre compte qu’un “vrai” data scientist est un mouton à 5 pattes, puisqu’il s’agit de maitriser 3 domaines : la computer science (savoir développer), les statistiques (à un niveau Master) et le domaine métier sur lequel il travaille. Les entreprises rentrent dans ce jeu et offrent elles aussi des postes de data scientist alors qu’il s’agit en réalité de postes d’analyste, de statisticien ou de développeur… 

Une adoption faible de l’IA alors que de nombreux bénéfices sont attendus

Tout cela n’est pas sans conséquence et ralentit l’adoption de l’IA par les entreprises. Seuls 23% des entreprises ont intégré une IA dans leurs process et produits/services aujourd’hui. Et ceux qui se lancent font face à un taux d’échec élevé (87% des projets IA échouent à passer en production). 

Pourtant, les bénéfices attendus sont alléchants : 

  • 84% des entreprises disent que l’IA va permettre d’obtenir ou tenir un avantage compétitif. (source
  • 80% des dirigeants techs disent que l’IA booste la productivité et crée des jobs. (source
  • 72% des décideurs disent que l’IA peut permettre aux humains de se concentrer sur des taches ayant du sens (source
  • 79%  des dirigeants du monde entier disent que l’IA va faciliter leur travail et le rendre plus efficace. (source
  • 63 % des professionnels ayant répondu à une étude de McKinsey signalent une augmentation des revenus découlant de l’adoption de l’IA. Certains professionnels indiquent même une augmentation des revenus supérieure à 10 %. (source
  • L’Intelligence Artificielle pourrait accroître de près de 38% la rentabilité des entreprises d’ici 2035 (Accenture, 2017, source

Alors, comment renverser la vapeur ? 

Il n’y a pas de secret, tout le monde doit se former aux enjeux que représente l’IA

  • Les cadres dirigeants doivent comprendre les tenants et les aboutissants, les impacts en terme d’organisation et d’infrastructure et intégrer l’IA à leur roadmap stratégique 
  • Les opérationnels doivent pouvoir mener des projets IA et interagir avec les data scientists 
  • L’ensemble de l’organisation doit acquérir une culture IA, se doter de gouvernances, et rassurer les employés sur leur devenir à l’ère de l’IA 

Chez AMASAI, nous sommes convaincus que seule une montée en compétence des cadres dirigeants et des opérationnels sur l‘Intelligence Artificielle pourra faire la différence et améliorer le taux de succès des projets IA dans l’entreprise.  Formez vos collaborateurs pour qu’ils soient actifs et moteur dans la transition de votre entreprise vers l’IA !

Et vous qu’en pensez-vous ? 

Prenez 2 minutes pour répondre à ce questionnaire sur la formation en IA : https://marielang.typeform.com/to/ZNJHHV 


Also published on Medium.

About Author

Related posts

Laisser un commentaire